L’association

1997 Création de l’association
L’association a été créée en 1997, sous l’impulsion de son premier président, Michel POMMIER.

L’association s’est donnée pour but :

  • de préserver la tradition de la pêche à la pinasse
  • de conserver la pinasse Estèle de la Ma, ultime exemplaire du patrimoine maritime communal

Pour cela elle a entrepris :

  • de la remettre en état de naviguer
  • de la réarmer pour la pêche

img_2346
1998 – 2000 Première restauration

A l’initiative de Michel POMMIER, une souscription est lancée et, grâce aux dons et aux cotisations des premiers adhérents, une première restauration de la pinasse est effectuée pour partie par les adhérents eux-mêmes, pour partie au chantier naval MADIANA, remise en état finalisée en 2000.

2000 : Reprise de la pêche traditionnelle
Un équipage de rameurs est formé sous le commandement du pilote Vincent FROUSTEY. Un groupe d’adhérents monte une senne. Les conditions sont réunies pour remettre la pinasse à la pêche. Une dérogation accordée par les Affaires maritime autorise cinq sorties de pêche par an. Vincent FROUSTEY fait don de la pinasse à l’association. Elle prend le nom de Estèle de la Ma II.

2005 : Obtention du prix patrimoine de la Banque Populaire du Sud-Ouest

2006 : Deuxième restauration
D’importantes réparations sont réalisées en chantier au niveau des bordés, toujours au chantier MADIANA.

2007 : Présidence de Vincent FROUSTEY img_2362

2009 : Journées du Patrimoine : la pinasse à l’honneur
Cette année-là, la Commission municipale d’animation culturelle choisit la pinasse comme thème des Journées du Patrimoine (troisième week end de septembre). Estèle de la Ma II est exposée devant la chapelle de Contis, tandis qu’à l’intérieur les visiteurs peuvent découvrir des photos de l’époque héroïque, un film super 8 représentant une pêche de l’année 1956 ou les témoignages savoureux d’anciens pêcheurs filmés au camescope. M. Taillentou, président de la société savante Mémoire en Marensin donne une conférence très appréciée sur l’histoire des pinasses landaises. La soirée s’achève par un repas festif animé par le groupe vocal Les Pingorlats.

L’affluence nombreuse à cette manifestation (environ 600 personnes) témoigne de l’intérêt de la population pour « sa » pinasse, ce qui conforte les organisateurs dans leur volonté de sauver cet élément essentiel de la culture locale.

L’association entre alors dans une phase dynamique, se structure et enregistre de nouvelles adhésions, reçoit différents soutiens.

2010 : Obtention du label BIP (bateau d’intérêt patrimonial)
Cette distinction est décernée par la Fondation du Patrimoine maritime et fluvial, présidée par Gérard d’ABOVILLE.

2011 : Inscription au titre des Monuments historiques
Cette reconnaissance fait suite à la constitution d’un dossier déposé à la DRAC (Direction régionale des Affaires culturelles). L’inscription au patrimoine est votée le 14 novembre à Pau par la Commission des objets mobiliers et officialisée par l’arrêté préfectoral du 23 janvier 2012.

2012 : Restauration complète (en cours)
Grâce aux efforts de l’association pour réunir des fonds en rapport avec le devis établi par le chantier naval (27 200 €), grâce à la générosité de donateurs institutionnels (Commune de Saint Julien, Crédit agricole) ou privés, grâce à la subvention de la DRAC (30 % de la facture), Estèle de la Ma II est aujourd’hui entre les mains expertes des charpentiers et devrait retrouver les bords de l’océan dans quelques mois. La restauration a été confiée au chantier Raba à La Teste de Buch.

pinasse-16-09-03-12

2013: Reprise de la navigation et de la pêche
Après une fin de printemps peu propice aux évolutions nautiques, le bel été a permis de renouer avec la pratique de la pêche après la longue séquence d’inactivité due à la restauration d’ Estèle de la Ma II. Sans être exceptionnelles, les prises ont été suffisantes pour que tous les participants rentrent chez eux avec quelques poissons. Le projet de rallier la fête nautique de Vieux Boucau par voie maritime a par ailleurs conduit l’équipage à suivre un entraînement exigeant et régulier afin de couvrir la quarantaine de kilomètres qui séparent les deux stations balnéaires. Malheureusement, au moment d’appareiller, les conditions de mer n’ont pas permis de relever ce défi.

Des manifestations mémorables
Plusieurs temps forts ont ponctué la vie de l’association pendant la saison estivale : Ce fut d’abord la réception officielle des travaux de restauration, le 20 juillet : à cette occasion les adhérents ont accueilli au bord du courant tous les soutiens publics et privés sans lesquels rien n’aurait été possible. Après les discours d’usage et une dégustation appréciée de spécialités de canard gras, les invités qui le souhaitaient ont pu faire une petite promenade à bord de la pinasse sur une mer d’huile. Le lendemain, une soirée chipirons au profit de l’association a réuni de nombreux convives à l’esplanade de Contis. Pour une première, ce fut une belle réussite grâce au talent des cuisiniers et cuisinières mais aussi de l’ensemble de cuivres Andropause Bande. Les 9, 10,11 août, plus de deux cents personnes ont visité à l’Office du tourisme une exposition consacrée à l’histoire de la pêche à la pinasse à Contis. La fête nautique de Vieux Boucau a été le dernier rendez-vous marquant de l’été, à l’occasion du lancement d’une pinasse neuve, La Sauvagine, construite par les adhérents de l’association « La Boucalaise » sous la direction de M. Saint Arroman, charpentier naval. Finalement acheminée par voie routière, Estèle de la Ma II a participé aux évolutions d’une flottille de bateaux traditionnels réunis autour des deux pinasses landaises, sur les eaux calmes du lac marin de la localité.

En attendant les prochains épisodes…
L’automne est bien entamé et la pinasse à récemment été mise à l’abri après les entraînements du samedi, maintenus jusqu’à la fin octobre. Mais l’avenir continue de se préparer : quelques volontaires de l’association, en participant aux TAP (temps d’apprentissage périscolaire), initient les jeunes de l’école communale aux arcanes de la pêche côtière traditionnelle. Espérons de ces semailles quelques moissons dans les années à venir…
Activités de l’association
Outre l’entraînement à la rame, la pêche et l’entretien courant de la pinasse, la vie de l’association est rythmée par différentes activités :
– Réunions périodiques du Conseil d’administration de dix membres
– Le lundi de Pâques à la chapelle de Contis :

  • Assemblée générale annuelle
  • Messe des pêcheurs
  • Omelette pascale ouverte au public

– Opérations d’animation permettant de récolter des fonds :

  • Expositions (pinasse, photos, documents) et ventes de tee shirts à la saison estivale
  • Point casse-croûte du marché hebdomadaire en alternance avec d’autres associations

img_0979